Dans mon assiette : le Vietnam

Tout d’abord il faut savoir que quand il s’agit de mon alimentation, je suis assez particulière. Je ne dirais pas que je suis difficile car je mange pratiquement de tout, ou en tout cas je goûte à tout ! MAIS, en venant au Vietnam je savais que j’allais avoir un peu de mal. Premièrement car la cuisine vietnamienne peut être plutôt épicée, comme souvent dans les pays asiatiques. Deuxièmement, ils adoooooorent la coriandre et le gingembre. Devinez quoi ? J’ai horreur de ça. Mais du coup, pour ceux qui aiment ces ingrédients, vous seriez au paradis au Vietnam, je vous assure. Troisièmement, je suis un peu à cheval sur l’hygiène liée à mon alimentation, donc parfois je suis quelque peu réticente avec la street food (aussi bonne, soit elle). D’ailleurs, je sais qu’un stand de rue avec beaucoup de clients vaut mieux qu’un resto vide (chose que j’évite aussi) mais, je sais pas, ça doit être psychologique. Et là vous vous dites « non mais en fait elle est hyper compliquée cette fille ! ». Je vous jure que non…croyez –moi !

J’ai finalement été agréablement surprise car j’ai beaucoup apprécié mes plats, et j’en ai même adoré certains ! J’ai particulièrement apprécié le bœuf dans la feuille de lot (Bo La Lot), les feuilles de patate douce servies avec de l’ail, des rouleaux de printemps (spring rolls) frits. Je me suis également régalée avec des aubergines recouvertes de graines de sésame. Je ne sais pas vraiment s’il s’agit d’une recette typiquement vietnamienne, mais je vais la reproduire dans tous les cas, c’est certain !

Mes restos préférés à Hanoi

J’ai eu l’occasion de tester quelques perles niveau restaurants à Hanoi… Je vous en parle sans plus tarder :

Ngon Villa : situé dans le quartier Hoan Kiem à Hanoi et niché entre des dizaines de stands de rue, ce restaurant est très attractif grâce à ses petites lumières à l’extérieur qui lui donne un air chaleureux et cosy. C’était ma première expérience de la cuisine vietnamienne, et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! Ils ont un système de « plats illimités » si je puis dire : on a le choix entre des plats à 1, 2 ou 3 étoiles. Bien entendu, les plats à une étoile sont les moins chères et inversement, les plats à 3 étoiles sont les plus chères.  Nous avons opté pour le menu avec les plats à 1 étoile pour moins de 10 euros, et nous pouvions donc choisir autant de plats à 1 étoile que nous souhaitions. Ils proposent des plats de toutes les régions du Vietnam : un super moyen de découvrir cette gastronomie dans un très joli cadre.

No 10, Tong Duy Tan Str,
Hoan Kiem District,
Hanoi
 www.ngonvilla.com

DSC_0158

DSC_0159

Porte D’Annam: situé au coeur du vieux quartier, à deux pas de la cathédrale, c’est une excellente adresse. Là encore, il s’agit d’un resto chic pour Hanoi, mais les prix restent plus qu’abordables, donc pourquoi se priver ? A la tête du resto, un chef français. J’ai nommé Didier Corlou, très connu et apprécié au Vietnam. Nous y sommes allés le midi, donc les prix étaient encore plus intéressants, et nous avons opté pour le « set lunch » que vous pouvez voir ci-dessous, pour la modique somme de 7 euros par personne. Tout était délicieux… Malgré la coriandre qui a pointé le bout de son nez. C’est dire ! Porte D’Annam est le dernier restaurant du Chef Corlou : il possède trois autres adresses que nous n’avons malheureusement pas pu tester !

22, Nha Tho
Hoan Kiem District
Hanoi

14102515_10209869244468837_378706050463127135_n14079911_10209869244268832_4598546765832852909_n

Aubergine Café: un café qui ne paie pas de mine qui propose une large sélection de plats vietnamiens et occidentaux. C’est là que j’ai goûté ces fameuses aubergines grillées et recouvertes de graines de sésame. Miam, ça me donne faim ! Un + : des petits mots de personnes qui ont mangé dans ce resto avaient été glissés sous le verre de la table. C’est sympa de lire les bons commentaires sur le lieu juste avant de commander son plat, ça rassure 😉 Malheureusement, nous n’avions ni stylo ni papier pour pouvoir rajouter notre petite touche perso.

16 Hang Be 
Hoan Kiem District
Hanoi

Hanoi Lantern Lounge: alors là… c’est la déco qui fait tout ! La nourriture était bonne, en plus nous sommes arrivés pendant le happy hour donc mojito à moitié prix, deux bières pour le prix d’une. Bref, on ne se plaint pas. Mais ça ce n’est rien. La déco était juste dingue ! Tables basses, coussins par terre, lumières tamisées… une ambiance ultra cosy &&& plus de cent lanternes au plafond. C’était vraiment très beau, je n’avais jamais mangé dans un endroit comme ça auparavant. Vous pouvez même y aller juste pour boire un verre si vous voulez… Le tout c’est de ne pas s’arrêter au rez-de-chaussée de ce resto, il faut s’aventurer au Lounge au 1er étage.

Ma May Street
Hoan Kiem District
Hanoi
http://www.lantern-lounge.com/

DSC_0397

DSC_0400

DSC_0399

L’oiseau siffleur : situé dans une petite rue tranquille, ce resto est assez excentré par rapport aux autres que je vous ai présenté, mais il vaut le détour ! J’y ai goûté les meilleurs spring rolls de mes vacances et le boeuf dans la feuille de lot, qui, je vous le disais est un délice. Le cadre est plutôt simple, sans chichi. Jérémy et moi avons commandé plusieurs petits plats que nous avons partagé pour pouvoir goûter au plus de choses possible.

65 Ngo Hue (135 Pho Hue, tournez à gauche dans cette rue)
Hai Ba Trung District
Hanoi 
 
DSC_0452DSC_0453

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Dans mon assiette : le Vietnam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s